Louis Majorelle Décorateur Ebéniste

Louis Majorelle (Septembre 1959 – Janvier 1926)
Industriel, artiste décorateur et ébéniste – Art Nouveau

Louis Jean Sylvestre Majorelle, plus communément appelé Louis Majorelle, était un ébéniste et décorateur français du mouvement Art Nouveau de l’Ecole de Nancy dont il fut vice-président.

Fils d’Auguste Majorelle, concepteur et fabricant de meubles à Nancy, il étudia pendant deux ans à l’Ecole des Beaux Arts de Paris dans l’atelier du peintre Aimé Millet. En 1879, à la mort de son père, Louis Majorelle est contraint de quitter ses études pour revenir à Nancy et reprendre, avec son frère, la manufacture familiale de meubles de style et faïences.

Dans les années 1880, Louis Majorelle fabrique des copies de meubles au style Louis XV, une production d’inspiration historique. Puis initié à l’Art Nouveau par le maître verrier et ébéniste, Emile Gallé, il donne une nouvelle dimension à ses créations. Elles se veulent plus élégantes et plus originales. En 1894, Majorelle s’inspire du Naturalisme (décor floral et naturel) et du Symbolisme pour créer des meubles en marqueterie et en bois incrusté.

Dans les années 1900, Majorelle introduit du métal dans ses ateliers pour la réalisation de bronzes ornant le mobilier. Des poignées et des charnières sont créées ainsi que des balcons, rampes et éléments décoratifs pour de nombreux bâtiments de Nancy. En 1896, il créé même, en collaboration avec la cristallerie Daum, des luminaires en verre.

Majorelle adopte un style avec des formes plus simples, et plus dépouillées peu après son grand succès à l’Exposition Universelle de 1900.

Pour répondre à une forte demande, Majorelle se lance en parallèle dans une production en série de petits meubles de style Art Nouveau bon marché. C’est à cette période qu’il fait appel à l’architecte et décorateur, Henri Sauvage, pour l’élaboration des plans de sa maison. En 1901, l’Ecole de Nancy est fondée et Majorelle en est l’un des vice-présidents.

En 1902, Lucien Weissenburger construit la villa Majorelle, aussi appelée Villa Jika (initiales de son épouse Jeanne Kretz). Ce premier bâtiment Nancéien entièrement de style Art Nouveau est le résultat d’une collaboration des principaux artistes de l’École de Nancy et de l’Art nouveau parisien.

Après 1918, les créations Majorelle deviennent moins florales et plus géométriques. Le style s’apparente alors plus à de l’Art Déco. 

Grâce à ses créations, son style et ses multiples activités, Majorelle devient célèbre et ses meubles sont reconnus dans le monde entier.

Récompenses   Médaille d’argent dans la catégorie meubles à bon marché et de luxe à l’Exposition universelle de Paris, en 1889.

Les caractéristiques du mobilier de Louis Majorelle


Les plus célèbres créations de Louis Majorelle


Chaise Louis Majorelle

Fauteuil de Bureau « Nénuphars » de Majorelle
Acajou, Bronze Doré et Cuir – 1900-03

Piano Majorelle Art Nouveau

Grand Piano « The Death of the Swan » de Majorelle & Prouvé
Acajou et marqueterie – 1903

Bureau Majorelle Art Nouveau

« Bureau aux nénuphars » de Majorelle
Musée de l’Ecole de Nancy

Coiffeuse Majorelle Art Nouveau

Coiffeuse « Aux Orchidées » de Majorelle
Bois exotique et marqueterie, bronze doré – 1899-1900